|

Qui pourrait deviner que passées les grilles monumentales de l’entrée du Domaine, vous pénétrez dans l’univers d’un collectionneur ?

Les essences rares et les statues vous conduisent tout naturellement à l’écrin conçu par Roger Bastin pour les richesses rassemblées par Raoul Warocqué.

Amateur éclairé et éclectique, il promènera sa passion des livres rares à des œuvres représentatives des grandes civilisations d’Europe et d’Asie, ou du passé de sa région.

 

Les collections rassemblées par Raoul Waroqué sont actuellement présentées dans un musée inauguré en 1975 et construit par l'architecte belge Roger Bastin. Son architecture, sobre, crée un climat propice à la contemplation. La qualité et l'éclectisme des œuvres présentées en font l'un des premiers musées de Wallonie. Ce sont, en effet, de véritables trésors que Raoul Waroqué a rassemblés au cours de sa vie, réunissant grâce à sa fortune colossale des œuvres convoitées par les plus grands musées du monde. Aujourd'hui, le Musée royal de Mariemont, établissement scientifique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, poursuit l'œuvre de son fondateur par l'étude et la mise en valeur, mais aussi l'enrichissement, des collections qui lui sont confiées.

 

Raoul Waroqué a consacré une grande partie de sa fortune à acquérir des chefs-d'oeuvre de l'Antiquité classique. Mariemont est l'un des rares endroits en Europe du Nord où vous pouvez admirer des fresques réalisées pour une villa de Pompéi (Boscoreale) ou de nombreuses statues grecques et romaines, mais également une très belle collection d'antiquités égyptiennes, notamment la statue monumentale de Cléopâtre (trois mètres de haut, cinq tonnes).

Intéressé par les philosophies orientales, le grand mécène de Mariemont a également ramené, lors d'un séjour en Extême-Orient, un nombre considérable d'oeuvres chinoises et japonaises. Ces collections ont fait l'objet d'accroissements importants, au point de former un lieu désormais incontournable pour apprécier, en Belgique, les civilisations orientales. Vous pourrez notamment voir ainsi l'un des seuls véritables pavillons de thé exposés dans un musée occidental, où se déroulent, à intervalles réguliers, des cérémonies du thé.

Raoul Waroqué s'est bien sûr intéressé au passé de sa région, le Hainaut. De très vastes collections gallo-romaines et mérovingiennes témoignent du raffinement remarquable des objets conçus durant ces époques. C'est dans cette même optique de mise en valeur du patrimoine régional qu'il a rassemblé la plus belle collection au monde de porcelaines de Tournai. Grâce au raffinement et à la qualité du travail de Tournai, cette manufacture a longtemps concurrencé les grands établissements français ou allemands. Enfin, des milliers d'autographes et de livres précieux, réunis à Mariemont, sont présentés lors d'expositions temporaires.

Réaménagement des salles

En 2009, année d’Europalia.China, les collections d’Extrême-Orient et d'époque romaine de Mariemont ont bénéficié d’un redéploiement complet. La scénographie en a été confiée à EKLA, Bureau d’Architectes et Designers, soucieux de restituer l’architecture initiale de Roger Bastin en dégageant et allégeant les volumes intérieurs. Les nouvelles vitrines ont été conçues comme autant d’écrins discrets pour les oeuvres marquantes de la collection, parmi lesquelles de nombreuses acquisitions récentes encore inconnues du public.

À l’occasion de ce réaménagement, la galerie du premier étage accueille des vitrines documentaires et thématiques, dont un bel ensemble évoquant la formation de la collection Warocqué.

Ajoutons que plusieurs niveaux de lecture – du cartel à la visite virtuelle en passant par l’audio-guide – ont été prévus pour orienter le visiteur dans sa promenade et le guider dans sa découverte.

Découvrez le dossier complet de ce redéploiement des collections

Commentaires


5 collections

jeu. 13 août 2009, par HIRAMDETYR - MENNECY
Très joli - très symbolique

sam. 27 févr. 2010, par tabatha55 - Morlanwelz
Le musée estun endroit ou se confonde diverses civilisations un endroit ou l'on va pour s'évader ,rever ,et apprendre c'est magnifique et un peu magique mon conseil:a voir absolument

mar. 27 juil. 2010, par Daniel - Ruisbroek (10km de Bruxelles)
J’ai été voir le domaine de Mariemont, sans enthousiasme, uniquement car on m’en a parlé mais aujourd’hui je n’attend que d’y retourner.
Une telle collection d’objets rares et de grande qualité n’est pas courante dans un coin si reclus. Je me demande même si la capitale peut exposer des pièces aussi intéressantes.
Le parc est tout aussi agréable et digne du détour avec ses sculptures prestigieuses et ses arbres centenaires. Une visite sereine et enrichissante. A voir ou revoir !
http://esteticofsenses.blogspot.com

lun. 20 mai 2013, par Alain -
Voilà un musée qui offrait une extraordinaire collection au visiteur subjugué... dans les années 1980 ! Tout a changé hélas, les oeuvres disparaissent mois après mois, pour rejoindre les réserves et les caves au profit d'une muséographie contemporaine qui fait la place belle à un ridicule pavillon du thé. Expérience spirituelle oblige. Enfin, après avoir pris le thé avec les nippons et pour que le post-modernisme puisse achever d'assassiner ce musée, un sculpteur illuminé expose le papier d'emballage des derniers chocolats qu'il a bouffés (à moins que ce ne soient ses papillotes).
Même s'il s'agit du travail de l'atelier protégé de Saint-Bernard... c'est grave. Pour finir, espérons que nous pourrons admirer longtemps le magnifique leg que les "Boel" ont offert à ce musées. Il contient des pièces magnifiques et en particulier une idole cycladique de premier ordre...
Qu'elles doivent être magnifiques les réserves...
Mais quel scandale et de quels droit des directeurs illuminés soustraient-ils des chefs-d'oeuvres aux yeux du visiteur ? Pour qui se prenent-ils et que dirait Raoul, s'il revenait... il les virerait sur le champ.. Allez ouste, fiston !

mer. 19 juin 2013, par Musée royal de Mariemont -
Cher Alain,

Merci beaucoup pour votre commentaire et l'intérêt que vous portez à Mariemont ainsi qu'aux collections. Pour vous répondre sur le volet Extrême-Orient, le Pavillon de Thé de Mariemont est un authentique pavillon de démonstration japonais, offert par Soshitsu Sen, actuel président de l'Ecole Urasenke du Thé de Kyoto. Tous ses matériaux proviennent du Japon et il a été monté au musée par une équipe de quatre charpentiers spécialisés venus directement de Kyoto pour l'occasion. Le pavillon a également été consacré par une traditionnelle cérémonie propitiatoire. Une publication lui est consacrée, que nous vous enverrons avec plaisir si vous nous communiquez votre adresse postale. Les vitrines de la salle D ont été aménagées autour de nos collections de céramiques et étains consacrées au thé, qui constitue un des apports chinois à la culture et à la gastronomie mondiales. Ceci dit, personne n'est obligé d'aimer le thé vert du Japon !

En ce qui concerne les collections permanentes d'Extrême-Orient, le réaménagement de 2009 n'a pas occasionné la mise en réserve d'objets importants de nos collections. Tout au plus, la répartition des objets entre les salles C et D, ainsi que dans le patio, a-t-elle été modifiée. De plus, ce réaménagement a permis d'exposer pour la première fois des œuvres acquises depuis le début des années 2000.

Certes, les musées disposent rarement de la place nécessaire pour exposer la totalité de leurs collections (ce qui, les murs n'étant pas élastiques, finirait par les contraindre à ne plus envisager de nouvelles acquisitions) et nos réserves contiennent encore de belle œuvres, certaines trop fragiles que pour être exposées en permanence. Nous comptons sur de prochaines expositions temporaires pour les remettre temporairement en lumière et elles sont progressivement publiées elles aussi.


Add comment

* - required field

*



*

ACTUALITÉ dans les salles : L’exposition "Collections invisibles" est actuellement en cours de montage dans les espaces permanents du sous-sol et du 1er étage. De ce fait, des vitrines ouvertes fleurissent dans les salles d'expositions permanentes : vous entrez dans les coulisses des métiers du musée! Nous nous excusons des désagréments éventuellement causés et restons à votre disposition pour toute explication.


 

 

Nous informons nos visiteurs qu'un portique de sécurité est installé au Musée. Prévoyez votre temps de passage sous celui-ci.

+

Nouvelles consignes de sécurité concernant les sacs et les manteaux. Tenez-vous informé!


Le Musée de Mariemont expose avec le CHU Charleroi. "L'écriture : un trait de génie" (23/03 au 24/09/17)

Un dossier pédagogique à l'attention des enseignants est disponible en téléchargement

Pour en savoir plus


 

 

Programme 2017 - Envie d'en savoir plus sur l'agenda des expositions, festival et grands événements du Musée pour cette année 2017? C'est par ici.


Stages d'été: le programme est disponible! Pour en savoir plus...


Dimanche 30 avril à 11h et à 14h:  Cérémonie du thé sous les cerisiers. Pour en savoir plus...


Dimanche 30 avril à 14h: Vernissage pour les familles de l'exposition Collections invisibles. Pour en savoir plus...


Dimanche 7 mai à 11h - Visite de l'exposition Collections invisibles pour le public individuel. Pour en savoir plus...


Dimanche 7 mai à 14h30 - Activité pour les familles dans l'exposition: Cachez cet objet que je ne saurais voir... Pour en savoir plus...


Dimanche 14 mai 2017 à 14h - Atelier origami pour le public individuel. Pour en savoir plus...


Samedi 20 et dimanche 21 mai 2017 - Festival Warocqué. Illotempore 2017. Pour en savoir plus...


Vendredi 12 mai 2017 à 14h30 - Atelier de calligraphie japonaise. Pour en savoir plus...