|

Le Musée royal de Mariemont présente jusqu'au 24 mai 2020 une exposition explorant le thème des recadrages espaces-temps dans l’art intitulée "Bye Bye Future! L'art de voyager dans le temps". 

Littérature, cinéma, art contemporain, fan art des cultures pop et de science-fiction ... sont autant de mondes créatifs qui amènent le visiteur à (re)vivre non pas un mais des retours vers le futur !

 


 

 

Olivier Deprez, SF, 2019 (c) Olivier Deprez WREK

BYE BYE FUTURE! L'art de voyager dans le temps

25.01.2020 - 24.05.2020

Au cours des siècles, de nombreuses visions de futurs alternatifs se sont développées : elles témoignent de notre nostalgie d’un passé «idéalisé», de préoccupations présentes ou des peurs suscitées par la société de demain.

L’exposition explore notre fascination pour les déplacements dans l'espace et le temps et la manière dont ils ont stimulé les imaginations des artistes et des écrivains.

Hayao Miyazaki / Nippon Animation, Conan, détail (c) Œuvre du fonds culturel THE ART OF ANIME - Collection Spacher & Vogler
Nicolas Rubinstein, série « Mickey is also a rat » Micky fucky, 2010 (c) photo Fabrice Bertin Maghit
Stéphane Halleux, Représentant Champion à Hélice, 2016 (c) Absolute Art Gallery
Clara Marciano, Du Plomb dans l'aile, 2019 (c) photo Sarah Kokot

L'espace et le temps : une matière qui se transforme, se modèle, s'interroge

Le temps paraît s’écouler de manière linéaire : irrémédiablement chaque seconde passée est perdue. Et si ce n’était pas tout à fait le cas ? Et si rien de nos rêves, de nos futurs non advenus, de nos contes et histoires n’avait disparu, mais pris des formes différentes et parfois méconnaissables ?

Grâce à la littérature, au cinéma, à l’art contemporain ou encore au « fan art » des cultures « pop » et de science-fiction, les artistes donnent corps aux futurs du passé tout en exprimant leurs propres interrogations. Ces « retours vers le futur » sont autant de miroirs où se reflète notre société prise entre l’évolution des mentalités ou des technologies, les espoirs suscités par demain.

Découvrez la manière dont les questions de temps et d’espace ont été au cœur de nos préoccupations et le restent aujourd’hui plus que jamais.  

 

Discours sur les futurs : un voyage entre arts plastiques et culture pop

« Bye Bye Future! L’art de voyager dans le temps » fait interagir, de manière inattendue, différentes formes d’arts et de récits. Pour cette rencontre sans précédent, l’exposition propose des lectures croisées d’œuvres et de créations de diverses provenances et époques.

Elle fait la part belle à de nombreux artistes contemporains tels que Fred Biesmans, Stéphane Halleux, Olivier Deprez, Wim Delvoye, Katia Bourdarel, Pierre et Gilles, Tania Mouraud ou Clara Marciano. Sont ainsi présentées plus d’une centaine d’œuvres provenant de grandes collections privées et publiques européennes ou spécialement conçues pour l’occasion ; ainsi l’œuvre Panorama du Domaine de Mariemont en 2100 dévoilée le 25 janvier !  

Résolument pop, l’exposition présente également tout un pan dédié aux jeux vidéo, aux robots de nos enfances ou héros de nos écrans, ainsi qu’à la manière dont ils investissent notre imaginaire et notre culture contemporaine. 

 

Futurs du passé, futurs alternatifs, futurs de demain, futurs retro, futurs sans lendemain? Quelques thèmes de l'exposition 


I Le temps conté…

II Pré.dire l’avenir 

III Voyages dans l’espace et le temps

IV Utopie Dystopie Uchronie 

V créat.e.ur.e : le miroir des transgressions

VI Vestiges du temps présent

VII Disparitions du livre et de l’écrit 

VIII Effondrements

IX Carte blanche à Luc Schuiten

 

 

L'exposition est trilingue français, néerlandais, anglais.

Aide à la visite : panneaux de contenu et cartels des oeuvres.  Accompagnez votre visite d'une bande son pensée par nos équipes pour l'occasion ! 


Rencontre exclusive avec Luc Schuiten, auteur d'une carte blanche pour l'exposition "Bye Bye Future ! L'art de voyager dans le temps."

Il nous raconte sa vision d'artiste, la nature de demain et son programme utopiste, mais aussi son plaisir de découvrir les représentations d’autres artistes au sein de l'exposition et la communion de celles-ci avec le public. 

Par ses dessins, Luc Schuiten nous propose des projections dans un futur désirable, considérant la cité comme notre écosystème. On retrouve parmi ses productions celles de cités végétales et de villes au siècle prochain : autant de représentations graphiques qui intègrent le temps qui passe, les mutations progressives, le programme d'un futur durable.​


 

Scénographie et catalogue

La scénographie ludique et originale de l’architecte Sébastien Faye fait la part belle à la carte blanche donnée au célèbre architecte utopiste Luc Schuiten — notre invité d'honneur.  

La publication réalisée par le commissaire d’exposition, Sofiane Laghouati, est éditée par La Lettre Volée.

 


 

Infos pratiques 

Bye Bye Future! L'art de voyager dans le temps 

Exposition du : 25 janvier au 24 mai 2020

Horaire : 10h - 17h (janvier - mars) / 10h - 18h (avril - mai). Dernière entrée 45 minutes avant fermeture. 

Adresse : Musée royal de Mariemont, 100 chaussée de Mariemont, 7140 Morlanwelz

Retrouvez nous également sur les réseaux sociaux avec les hashtags #BBF #byebyefuture

 

 

Fred Biesmans, Lost in scales, 2017 (c) F. Biesmans
François Wagner, Le wagon de Baba Yaga (c) F. Wagner

 

Artistes, auteurs et prêteurs :

  • Aleksandr Andriyevsky Gibel sensatsii
  • Albert Badoureau
  • Fayçal Baghriche
  • Laurie Bellanca et Benjamin Chaval
  • Anaïs Berck et Gijs de Heij
  • Fred Biesmans
  • Katia Bourdarel
  • Louise Bourgeois
  • Ray Bradbury
  • Charley Case
  • Fabien Chalon
  • Christophe
  • François Curlet
  • Natalia de Mello
  • Michel de Nostredame
  • Gaston De Pawlowski
  • Wim Delvoye
  • Jacques Demy
  • Olivier Deprez
  • Heather Dewey-Hagborg
  • Jim Dine Liar
  • Alexandre Dorlet
  • Marguerite Duras
  • Pierre et Gilles
  • Camille Flammarion
  • Geriko (Hélène Jeudy et Antoine Caëcke)
  • Didier Graffet
  • Benoît Grimbert
  • Stéphane Halleux
  • Paul Hamesse
  • Jacqueline Harpman
  • Shigeyuki Hayashi dit Rintarô Albator le Corsaire de l'Espace
  • Jean Hendrikx
  • Gustave Herbosh
  • James Houston
  • Benjamin Huguet 
  • Go Jeunejean
  • Ferdinand Joachim
  • Stephen Kaltenbach
  • On Kawara
  • Athanasius Kircher
  • David LaChapelle
  • Matthieu Laensberg
  • Ulrich Lamsfuss
  • Albert Le Badoureau
  • Paul Loubet
  • Clara Marciano
  • Chris Marker
  • Frans Masereel et Romain Rolland
  • Cécile Massart
  • Gérard Mercator et Henri Hondius
  • Hayao Miyazaki
  • Benjamin Monti
  • Thomas Morus
  • Tania Mouraud
  • Panamarenko
  • J.K. Raymond-Millet
  • Bruno Robbe
  • Albert Robida
  • Nicolas Rubinstein
  • Hartmann Schedel
  • Luc Schuiten
  • François Schuiten et Benoît Peeters
  • Raoul Servais
  • Ronan-Jim Sévellec
  • Sudarshan Shetty
  • Carolein Smit
  • Pierrick Sorin
  • SpaceBackyard
  • Simon Stålenhag
  • Osamu Tezuka
  • François Truffaut
  • Linda Tuloup
  • Jules Verne
  • François Wagner
  • Orson Welles
  • René Wirths
  • Karel Zeman
  • Fabien Zocco
  • Mathieu Zurstrassen

Avec l'aimable soutien des galeries, musées, institutions et collectionneurs : 

© Galerie Aeroplastics © Collection Lambert © Absolute Art Gallery © Galerie Daniel Maghen, Paris © Galerie Bomma, Paris © Galerie Olivier Waltman, Paris © Galerie Antonine Catzéflis © Fondation Raoul Servais © Salomonsson Agency, Stockholm © Musée Jules Verne, Nantes © Musée Vivenel, Compiègne © Karel Zeman Muzeum, Prague © le Fresnoy 2016 © Kröller-Müller Museum, Otterlo © Fondation Roi Baudouin © Fonds Schuiten © Civa, Brussels © AML (Archives et Musée de la littérature), Bruxelles © La Cinémathèque française © Fonds François Truffaut © Rémora Films Éditions, Paris © Bibliotheca Wittockiana © Bibliothèque municipale de Lyon © Institut National de l’Audiovisuel © Collection Fiammetta Wittock © The art of anime - Collection Spacher & Vogler ©  Galerie Templon, Paris-Bruxelles © Concept, Design & Animation : Antoine Caëcke et Hélène Jeudy © Roger Vander Lindern, vice-président - Fondation Frans Masereel Sarrebrück © Collection Famille Servais © Proteus Workshop © Éditions Super Terrain

 


 

 

Nos partenaires 

La Fédérations Wallonie-Bruxelles, Le Cercle royal des Amis de Mariemont, Luc Schuiten et Sébastien Faye architectes, Transculture, La Lettre volée, CGT Wallonie tourisme, la Province de Hainaut, la ville de Manage, la ville de Morlanwelz, la bibliothèque de Morlanwelz, l'Institut technique de Morlanwelz, la Très Officieuse Société Vaportiste Belge, le Quotidien de l'art, Arts in the City, LM Let's Motiv et Ethias

Nous informons nos visiteurs de la fermeture exceptionnelle du Musée du samedi 14 mars au dimanche 19 avril inclus

+

Espace muséal, bibliothèque, Atelier du livre et Terrasse de Mariemont fermés.
Visites et activités reportées.
Parc fermé.
Merci de votre fidélité et de votre compréhension.


La Culture à la maison Culture.be vous présente des initiatives en Fédération Wallonie-Bruxelles qui permettent un accès à la culture de chez soi. Restons chez nous. Prenons soin de nous et des autres. #lacultureàlamaison


 

 

Mariemont recrute ! Le Musée royal de Mariemont ouvre un poste de Gradué administratif au sein du Service Infrastructures et Ingénierie (H/F/X) pour un CCD de 2 ans. Parmi les tâches et responsabilités : veiller à la maintenance et à la performance des infrastructures, des installations et du matériel technique, coordonner la préparation et la réalisation des expositions permanentes et temporaires sur le plan technique, gérer les ressources financières et matérielles du Service, etc. Candidature jusqu'au 21 avril 2020. Consulter le profil de fonction