|
d'après Leo Caillard, Ramses hipster, 2021 (c) Leo Caillard

 

 

Depuis 2.000 ans, l’Égypte passionne ! Mais pourquoi ? La nouvelle exposition du Domaine et Musée royal de Mariemont explore la fascination exercée par l’Égypte ancienne sur l’imaginaire occidental. Le visiteur n’y trouvera donc pas des antiquités égyptiennes, mais des œuvres de diverses époques qui reflètent les fantasmes générés par la terre des Pharaons.

Informations pratiques

« ÉGYPTE. ÉTERNELLE PASSION »

Exposition du : 24 septembre 2022 au 16 avril 2023. L'exposition se tiendra dans les salles de l'étage +2 du Musée.  

Adresse : 100 chaussée de Mariemont, 7140 Morlanwelz, Belgique

Horaire : Musée ouvert du mardi au dimanche de 10h - 18h (septembre) / 10h - 17h (octobre - mars), de 10h - 18h (avril)  / Dernière entrée 45 minutes avant la fermeture.

 

Tarifs : 8€ - réductions possibles. L’accès aux collections permanentes est gratuit. 

Ticket combiné entre les expositions « Égypte. Éternelle passion » et « Alexandrie. Futurs antérieurs » à Bozar : bénéficiez d'une réduction sur le tarif de votre visite en présentant votre ticket de visite de l'autre institution.

 

 

 

interDuck, artiste Ommo Wille, Buste de la reine Duckfertiti (c) interDuck
Manufacture de Nimy, Pendulette, faïence, vers 1925 (c) Clockarium
Statuette d’Isis, bronze, Europe, 1er – 3e siècle (c) Musée royal de Mariemont

À propos de l'exposition

 

 

Réputé pour sa remarquable collection égyptienne (la plus grande de Wallonie et la deuxième plus importante de Belgique !), le Musée royal de Mariemont invite ses publics à la découverte d’une autre Égypte avec sa nouvelle exposition Égypte. Éternelle passion. Cette Égypte revisitée s’étend sur 2000 ans, de l’Antiquité romaine à aujourd’hui, et présente des œuvres à travers lesquelles artistes ou artisans se sont inspirés de l’Égypte ancienne et de ses principaux référents culturels.

 

Fort de son intérêt pour la réception de l’Antiquité dans la société contemporaine, le Musée royal de Mariemont fait un constat flagrant : l’Égypte ancienne a toujours été au cœur de notre imaginaire ! Elle n’a cessé de nous inspirer, de nous intriguer, de nous passionner, d’interpeller notre propre identité. On la retrouve partout : des œuvres des musées aux jouets pour enfants, des fontaines publiques aux décors d’intérieur, des recueils d’antiquités aux bandes dessinées, des récits de voyage aux photos souvenirs, des créations artistiques aux magazines people, des accessoires de cinéma aux jeux vidéo ! Pourquoi un tel succès ? Et comment se manifeste-t-il en Occident ? Que retenons-nous de la terre des Pharaons ?

 

Le parcours de l’exposition se présente comme un véritable miroir de notre société. L’Egypte ancienne parsème notre quotidien. Nous sommes entourés de « faiseurs d’Égypte » qui véhiculent des idées et des images qui trouvent leurs racines dans la vallée du Nil. Un dieu à tête de chien, des hiéroglyphes, une pyramide ou une momie font « égyptien » dans nos esprits et sont à l’origine des productions parfois surprenantes proposées dans l’exposition.

 

 

Depuis l’Isis des Gallo-Romains jusqu’à Rihanna en Néfertiti, en passant par Jean-François Champollion et Raoul Warocqué, l’exposition mêle volontairement les références et les médias qui construisent cette autre Égypte. En passant par un salon, une salle de jeux, une bibliothèque et un jardin, la scénographie montre que la terre des pharaons habite notre quotidien ! L’exposition Égypte. Éternelle passion invite ainsi le visiteur à une introspection : « Qu’avez-vous d’égyptien chez vous ? »

 

Actualités en 2023 

Ouverte depuis septembre 2022, l’exposition Égypte. Éternelle passion propose dès janvier 2023 de nouvelles actualités à ses visiteurs ! Certaines pièces fragiles seront remplacées, d’autres pièces font leur arrivée dans l’exposition et dans les salles des collections permanentes. Le monde numérique ne sera pas en reste avec des playlists dédiées ainsi qu’une vidéo du célèbre vidéaste Nota Bene ! 

 

Ce sont les œuvres les plus fragiles, sensibles à la lumière, qui sont concernées par la rotation prévue à la mi-janvier 2023. Chaque œuvre doit être exposée dans des conditions qui garantissent sa pérennisation. Le Musée a ainsi fait le choix de remplacer les livres présents dans l’exposition depuis 3 mois par d’autres ouvrages renvoyant à la même thématique : 

- La Bibliothèque royale de Belgique prête le travail original d’Ahmad Ibn Ali Ibn Wahshïyah sur les alphabets anciens et les hiéroglyphes de 1806. L’exposition accueille aussi un frontispice tiré de Anthony van Leeuwenhoek de 1687 présente une Isis aux multiples mamelles, allégorie de la Nature qui nourrit la Philosophie et la Recherche scientifique. 

- L’Université de Liège prête une édition rare et précieuse de l’ouvrage Songe de Poliphile, rédigé par Francesco Colonna et imprimé en 1499 ! Le Grand séminaire de Bruges prête une édition du Discours de la Momie et de la Licorne d’Ambroise Paré. D’autres autographes de Champollion seront sortis des réserves de Mariemont.

- L’exposition voit l’arrivée d’un vidéo mapping consacré au buste colossal d’une reine ptolémaïque traditionnellement identifiée à la grande Cléopâtre. L’attribution de ce buste et son rapport à un fragment montrant des mains entrelacées intriguent depuis des décennies… Un mystère persistant malgré les fouilles archéologiques menées par le Musée sur le site présumé de la découverte ! Cette projection vidéo retrace l’histoire de cet ensemble et propose une série d’hypothèses d’identification.

 

Dans les collections permanentes du Musée, quatre œuvres explorent à leur tour l’imaginaire lié à la civilisation grecque, romaine et asiatique : 

L’œuvre en grès, « Jardinière » de Bernard Moore fait le lien avec les vases à figure noire et rouge de l’Antiquité et les sujets mythiques. 

- Le buste « Odore di Femmina. La Rafale » de Johan Creten illustre la naissance de la déesse Vénus dont il conserve les proportions antiques. 

- Le portrait inversé « Eremoh elgueva ou Homère aveugle » de Christian Gonzenbach interroge les bustes romains et les cultes de personnalité. 

- L’urne en faïence « Bateau urne » de Frank Steyaert appelle au voyage, aux explorations et aux souvenirs. 

 

Le Musée a fait appel à Benjamin Brillaud, vidéaste vulgarisateur qui a créé la chaine youtube Nota Bene. Depuis huit ans, il sillonne les sujets d’Histoire et propose un contenu documenté à près de 2,2M de suiveurs. Arte, National Geographic, Le Louvre, le British Museum … : les partenaires ont déjà été nombreux, mais jamais belge ! Le Musée de Mariemont innove donc en jouant cette carte d’une création de contenu pour une audience réseaux.

Le Musée a également recensé nombre de contenu sur sa chaine Youtube et propose un catalogue de vidéos. On y retrouve « Les revues du Monde », « Nota Bene », « Le phare à on », « L’histoire nous le dira » ou encore « NefertiTube » mais également une playlist de références cinématographiques et musicales qui jouent sur l’imaginaire égyptien : 

->https://www.youtube.com/watch?v=NEatI3WxdSU&list=PL6eEIUt3f5feyfRI3IU1KFJ0ZDWmDGjfQ / 

->https://www.youtube.com/watch?v=cb9N7QW2nls&list=PL6eEIUt3f5fclGAbZl1bPGko8WZWCq1HA / 

->https://www.youtube.com/watch?v=0KSOMA3QBU0&list=PL6eEIUt3f5feHsbOqtg4HYsUM8seKW5S6 


 

 

Expo - focus : Les vies multiples des cercueils 

En marge de l’exposition « Égypte. Éternelle passion », s’ajoute un chapitre focus sur les cercueils égyptiens, ces objets particulièrement emblématiques de l’Égypte.

 

Les cercueils égyptiens se prêtent ainsi à des vies multiples au cours desquelles interviennent des artisans (bûcheron, sculpteur), des utilisateurs (prêtre, défunt),  mais aussi des restaurateurs et chercheurs contemporains. L’exposition amène le visiteur à s’interroger sur l’histoire de ces objets. C’est pourquoi, outre deux cercueils égyptiens (l’un de Soignies et l’autre du Musée L de Louvain-la-Neuve), l’exposition veille à remettre les œuvres en contexte en reproduisant des peintures égyptiennes ou en reconstituant dans une vidéo l’embaument du corps d’un défunt.


Les vies multiples des cercueils questionne également notre vision de la mort. Le visiteur peut ainsi découvrir des pièces plus contemporaines : le livre d’artiste DIY – ou comment construire son cercueil sur base du mobilier d’une célèbre enseigne suédoise – ; un cercueil miniature provenant d’un cabinet de curiosité ; Le vice suprême de Félicien Rops (remplacée fin janvier par Un enterrement en pays wallon, du même Félicien Rops).

 

 

 

Nos partenaires

 LE MUSÉE ROYAL DE MARIEMONT 

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 17h (horaire octobre - mars).

Ouvert les jours fériés, y compris les lundis fériés.

Accès gratuit aux collections permanentes !

Accessible sans réservation. Consultez nos tarifs. La réservation en ligne est momentanément arrêtée pour cause de problèmes techniques.

Renseignements par téléphone au + 32 (0)64 273 741 ou par email via accueil@musee-mariemont.be

 

 LA TERRASSE DE MARIEMONT 

La Brasserie est ouverte du mardi au dimanche de 10h à 18h. La Brasserie sera fermée du 24 au 25 décembre ainsi que le 31 et 01 janvier.

Réservation souhaitée au +32 (0)64 27 37 63

 

 LA BIBLIOTHÈQUE 

La Bibliothèque est ouverte du mardi au jeudi.

Accessible uniquement sur rendez-vous par email à bibliotheque(at)musee-mariemont.be 

 

 LE DOMAINE 

Ouvert tous les jours de 8h à 18h de novembre à mars.


VISITE VIRTUELLE ! L'exposition "La Chine au féminin. Une aventure moderne" a fermé ses portes, mais grâce à notre numérisation 3D vous pouvez encore la visiter ! Nos visites virtuelles alliant vues 360° et panneaux de textes permettent de découvrir l'exposition de façon intégrale et immersive. Pour en savoir plus... 


CONCOURS ! Achetez pour un minimum de 30€ à la boutique du Musée et tentez de remporter LA GRANDE PYRAMIDE DE GIZEH LEGO ARCHITECTURE. Le règlement du concours est disponible ! Rendez-vous en boutique !


Un Afterwork au Musée ! Tous les vendredis dès 12h, l'entrée passe à 4,50 € pour les 27-64 ans, avec 1 euros de réduction pour une boisson à la Brasserie !


Dimanche 12 février à 13h: Atelier d'illustrations et de reliures. Pour en savoir plus...


Mercredi 15 février à 14h: Activité pour les enfants. Pour en savoir plus...


Dimanche 19 février de 14h à 16h - Atelier d'initiation aux hiéroglyphes. Pour en savoir plus...


Dimanche 26 février dès 10h: Journée "Parfums d'inspiration égyptienne". Pour en savoir plus...