|

Des arbres ...

Notamment...

 

Châtaignier (Castanea sativa)

Haut. 30 m; circ. 6,05 m (2005)

Planté vers 1760-1780

Le beau-frère de l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche, Charles de Lorraine (1712-1780), nommé gouverneur des Pays-Bas autrichiens, prend à ce titre possession du château de Mariemont. Son premier séjour date, semble-t-il, de 1751. Il a soin de faire reconstruire le château, détruit par les troupes françaises et par des années d’abandon. L’aménagement des jardins et du parc débute en 1756-1757.

Charles de Lorraine est passionné de chasse et fait remettre en état le domaine, destiné à l’exercice de ce sport et à l’exploitation forestière. Chaque année, on procède à des plantations massives. Ainsi, en 1767, Charles de Lorraine achète notamment 400 marronniers d’Inde et, en 1772, 536 châtaigniers. Seuls de très rares arbres du parc témoignent encore de cette période: le majestueux châtaignier de plus de 6 mètres de tour planté derrière le second étang depuis l’entrée du parc, ainsi que l’extraordinaire marronnier situé près du mur du domaine, avoisinant les ruines du palais de Charles de Lorraine.

Les préoccupations cynégétiques ont présidé au choix des plantations dans le parc à cette époque: les arbres dont les fruits sont appréciés du gibier (chêne, hêtre, marronnier, châtaignier) sont privilégiés. Tout gibier y est alors chassé : le cerf, la biche et le faon, les sangliers et les chevreuils, de même que les lièvres et les lapins. Quant au gibier à plume pris au filet, il comptait des faisans, des perdreaux, des bécasses, des grives et des alouettes.


Cèdre du Liban (Cedrus libani)

Haut. 38 m; circ. 6,35 m (2005)

Planté avant 1850

La plupart des cèdres qui ornent les parcs et jardins d’Europe, sont originaires du Liban ou de l’Atlas (principalement du Maroc). Les premiers sont connus depuis bien longtemps, alors que les seconds ne sont introduits en France qu’en 1839. Ces conifères, au port majestueux, furent mis à la mode par Joséphine de Beauharnais qui en planta un à Malmaison à l’annonce de la victoire de Marengo (1800: victoire de Napoléon Ier sur les Autrichiens).

Leurs formes élégantes et leur feuillage persistant (des aiguilles d’un vert qui tire sur le bleu) en font des ornements très appréciés dans les parcs paysagers à l’anglaise. Leur bois odorant et imputrescible est recherché depuis l’Antiquité. Ce cèdre, planté vers le milieu du XIXe siècle, a donc vu passer Arthur Warocqué et son épouse Mary, en frac et en robe à crinoline; leurs enfants ont dû jouer à ses pieds.

Le cèdre du Liban du parc de Mariemont, l’un des premiers plantés en Belgique, a fait en 2007 l’objet de mesures exceptionnelles de conservation pour assurer sa pérennité.

La bibliothèque du musée modifie ses horaires dès le 8 janvier 2019! Cliquez sur ce lien pour consulter les nouveaux horaires.


2018 Année européenne du patrimoine culturel : le Musée royal de Mariemont participe! Plus d'infos


Offre d'emploi : le Musée recherche un gradué administratif - Gestionnaire marchés publics (H/F/X). Mission : conseiller et assister les services du Musée royal de Mariemont dans le cadre des marchés publics, gérer les marchés publics supérieurs à 30.000 euros HTVA, participer aux formations en matière de marchés publics de manière continuée. Candidatures jusqu'au 7 janvier 2019 inclus. Références de l'offre et plus d'infos


Nous informons nos visiteurs qu'un portique de sécurité est installé au Musée. Prévoyez votre temps de passage sous celui-ci.

+

Nouvelles consignes de sécurité concernant les sacs et les manteaux. Tenez-vous informé!


Dimanche 27 janvier 2019 dès 10h30Nouvel an japonais. Pour en savoir plus...


Vendredi 1er février 2019 à 14h - Formation à la calligraphie japonaise. Pour en savoir plus...


Dimanche 3 février 2019 à 14h:  Momix - expérience virtuelle de momification. Pour en savoir plus...


Dimanche 10 février 2019 à 14h - Atelier origami pour le public individuel. Pour en savoir plus...