|

Octobre 1915

Octobre 1915


Inv. BE MRM VARIA 067 A.2/044

 

Travail réalisé sous la supervision du lieutenant Huberlant 

Durant la période de guerre, le lieutenant Huberlant a enseigné au C.I.S.L.A.I. (Centre d'Instruction pour Sous-Lieutenants Auxiliaires d'Infanterie) de Bayeux, une commune située dans le Calvados en région Basse-Normandie. Nous n'avons pas beaucoup de renseignements à son sujet mais nous savons qu'il a servi comme sergent-instructeur auprès des jeunes recrues et qu'il donnait des cours théoriques pour leur apprendre les rudiments du métier. Le document ci-joint intitulé "Organisation défensive du village de Guéron" provient d'une copie d'un de ses élèves du 1er peloton, Edgard Philippet. Il s'agit d'un tracé de différents plans du château de Guéron, situé non loin de Bayeux. Le travail consistait à trouver et à analyser les possibilités défensives offertes par le terrain, en cas d'attaque ennemie. Ainsi, chacune des lettres de l'alphabet montre une position pouvant servir de siège suivant le type d'arme employé. Par exemple, le dessin C-D intitulé "blockhaus pour mitrailleuse" désigne une fortification permettant de se protéger des tirs ennemis et de les contrecarrer par l'utilisation de cette arme. Les différents schémas sont réalisés à la main de manière précise et détaillée, et comportent de nombreuses légendes afin que le lecteur puisse s'y retrouver. Ce sont sans soute toutes ces raisons qu ont permis au document d'être assorti de la mention "Parfait", preuve du travail sérieux et consciencieux de l'élève.

Transcription: "Je vous félicite sincèrement de votre travail. C'est presque parfait. Bravo! C'est le plus grand merci que vous puissiez nous donner: 19(/20)". Signé Huberlant


Octobre 1915

Inv. Ac.2009/18
Num.1GM.4

 

Médaille et insigne en hommage à Marie Depage et Édith Cavell (Armand Bonnetain) 

Sur l'avers, au pourtour, se lit "Marie Depage / Edith Cavell"; au centre, leurs bustes de profil à gauche sont superposés devant une branche de lauriers; dans le bas, sur la coupure de l'épaule d'Édith Cavell, la signature "A. Bonnetain / 1919". Au revers, au centre, figure l'inscription "1915 - Remember" (sur la médaille) ou "1915 - N'oublions / jamais" (sur l'insigne).

Les deux femmes, figures héroïques de la Première Guerre mondiale en Belgique, sont décédées dans des circonstances tragiques en 1915. La première, née Picard en 1873, est l'épouse du docteur Antoine Depage (1862-1925); elle meurt le 7 mai dans le naufrage du Lusitania, torpillé par les Allemands, qui fait plus de mille victimes. La seconde, infirmière de nationalité britannique née en 1865, est accusée de trahison et fusillée le 12 octobre. Toutes deux ont oeuvré à l'École belge d'infirmières diplômées, fondée par le docteur Depage en 1907, Marie en tant qu'administratrice générale et Édith Cavell comme directrice.

Marie Depage trouve la mort au retour d'un voyage aux États-Unis; elle y a récolté des fonds importants pour développer une chirurgie de pointe à l'hôpital de guerre de L'Océan à La Panne où son mari est médecin-chef. Quant à Édith Cavell, son implication active dans un réseau d'évasion de soldats alliés est à l'origine de son arrestation et de sa condamnation à mort par les Allemands. Son exécution - visant une femme et, de plus, une infirmière - soulève l'indignation internationale.

En 1919, la Commission de l'École balge d'informières diplômées décide d'honorer la mémoire de ces deux héroïnes, chevilles ouvrières de leur établissement, par le biais de la numismatique. Le sculpteur et médailleur Armand Bonnetain (1883-1973) crée ce modèle, édité dans des formats divers (médaille, insigne, breloque) et dans des matières plus ou moins précieuses (or, argent ou bronze, comme ici)


9 octobre 1915

Archives Warocqué, n° 40/14, Lettre "A", 1915

 

Placard émanant des autorités communales de Thuillies concernant la pénurie alimentaire 

Ce placard émanant des autorités communales de Thuillies est publié dans le contexte de pénurie alimentaire rencontrée par la population belge durant la Première Guerre mondiale, y compris en milieu rural. Dans ce court texte signé par le bourgmestre catholique du village, le docteur Paul Laloyaux, la responsabilité du Comité provincial de ravitaillement, c'est-à-dire l'antenne provinciale du Comité national de secours et d'alimentation (CNSA), est engagée dans le refus d'approvisionner les villageois en grains. Le CNSA est un organisme qui a pour mission d'assurer le ravitaillement et la distribution des vivres à la population belge. Du point de vue organisationnel, il reprend la division en arrondissements administratifs, en l'occurrence celui de Thuin pour la commune de Thuillies.

En 1915, le président du CNSA de l'arrondissement de Thuin est le libéral Raoul Warocqué. Dès lors, cette mise en garde visant à défendre la réputation de la coopérative catholique du Bon Grain contre les "propos mensongers et calomniateurs" des villageois, doit probablement être éclairée par le contexte de pilarisation aiguë de la société belge de l'époque.


4 octobre 1915

Fonds Paul Collet

 

Dessin de Paul Collet, "Le Boche parti, la chasse est ouverte" 

Paul Collet, né à Nivelles en 1889, est docteur en droit, avocat et homme de lettres. Fervent militant wallon, attaché à l'histoire locale, il est le fondateur de plusieurs gazettes dialectales nivelloises et prête volontiers sa plume à d'autres revues. D'obédience catholique, il est actif sur la scène politique: il officie notamment comme délégué de sa ville natale auprès de l'Assemblée wallonne (entre 1921 et 1940). Il fera également un passage controversé au sein du parti rexiste, où il est élu député en 1936, avant de démissionner en 1939 suite à un différend avec Léon Degrelle. Le début de la Seconde Guerre mondiale coïncide pour lui avec une période d'exil en France, avant son retour en terre brabançonne et sa réintégration, après la Libération, au devant de la vie publique (il sera élu bâtonnier du Barreau de Nivelles et président du Comité local de Wallonie libre). Décédé en 1952, un hommage appuyé lui sera rendu dis-sept ans plus tard par les membres du conseil communal lors de l'inauguration d'un monument érigé à sa mémoire dans le parc de la Dodaine.

Grand amateur d'histoire de l'art, artiste passionné, sa production est riche de dessins, encres, pastels, aquarelles et linographies où il croquait habilement les personnages de son entourage et les paysages typiques de sa région d'origine. C'est à Paul Collet que l'on attribue généralement l'introduction de la linogravure en Belgique.

L'œuvre illustrée ici, datée et signée, ornée d'un monogramme, met en scène un personnage, probablement un majordome, venu débarrasser une chambre des parasites qui l'ont occupé. La légende au dos du document souligne: "Le Boche parti, la chasse est ouverte".


Commentaires


0 octobre 1915

No comments

Add comment

* - required field

*



*

Nous informons nos visiteurs qu'un portique de sécurité est installé au Musée. Prévoyez votre temps de passage sous celui-ci.

+

Nouvelles consignes de sécurité concernant les sacs et les manteaux. Tenez-vous informé!


Vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 octobre:  Marché du Livre de Mariemont. Pour en savoir plus...


Vendredi 25 octobre 2019 à 14h - Formation à la calligraphie japonaise - 2e séance. Pour en savoir plus...


Vendredi 25 octobre à 18h30:  Soirée pyjama Mystères à Mariemont 1. Pour en savoir plus...


Dimanche 27 octobre à 14h:  Cérémonie du thé. Pour en savoir plus...


Mardi 29 et mercredi 30 octobre - Stage-atelier pour les enfants. Pour en savoir plus...


Dimanche 3 novembre à 11h - Visite de l'exposition Le Livre. Variations et déclinaisons IV pour le public individuel. Pour en savoir plus...


Dimanche 3 novembre à 14h - Visite de l'exposition Le Livre. Variations et déclinaisons IV pour les familles. Pour en savoir plus...


Vendredi 8 novembre 2019 à 14h - Formation à la calligraphie japonaise - 3e séance. Pour en savoir plus...


Dimanche 10 novembre à 14h:  Atelier origami. Pour en savoir plus...


Samedi 16 et dimanche 17 novembre dès 9h:  Petits déjeuners Oxfam. Pour en savoir plus...