|

REMAKE

Le livre et la céramique en question

25/10/2013 > 02/02/2014

Exposition ouverte tous les jours sauf les lundis nos fériés, de 10h à 12h30 et de 14h à 18h (jusque fin sept)/17h (à partir d'octobre)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Commissaires de l’exposition : Nadia Corazzini, Marie-Blanche Delattre, Sofiane Laghouati, Anne-Françoise Rasseaux, Ludovic Recchia

 

L'EXPOSITION EN QUELQUES MOTS 

L’exposition, initiée par l’Atelier du Livre de Mariemont, mettra en dialogue des livres d’artiste et des céramiques contemporaines avec des œuvres anciennes issues de la Réserve précieuse et de la section Arts décoratifs du Musée.

 

Différentes formes d'appropriation seront  illustrées, spectaculaires ou plus discrètes, humoristiques ou graves, toutes interpellantes. Parmi quelques grands noms on retrouvera

- côté céramique par Nicolas Bovesse, Cathy Coëz, Johan Creten, Christian Gonzenbach, Lucile Soufflet

- côté livre par Jérémie Bennequin, Christian Boltanski, Marcel Broodthaers  Eva Evrard, Claire Morel, Edward Ruscha, Yann Sérandour, Bernard Villers, … ainsi que par les participants de l’Atelier du Livre.

Remake, comme au cinéma

Tel le remake qui évoque la reprise d’un succès cinématographique, l’appropriation de références est un processus de création à part entière.

Motivés par des objectifs esthétiques, patrimoniaux, testimoniaux, sentimentaux ou encore économiques, des artistes investissent les univers  formels et/ou sémantiques d’œuvres antérieures ou d’éléments qui appartiennent à la nature.

Ressentir le passé et  le réinterpréter comme un présent possible, rebondir sur ce qui existe pour créer une continuité ou une rupture, recycler des formes et des fonctions, réinvestir des idées, … l'appropriation est multiforme.

 

Le livre et la céramique revisités

Si ce processus se manifeste depuis toujours par l’imitation, la contrefaçon, la parodie, le pastiche ou le plagiat, il sonde, à partir des années 1960, de nouvelles voies. A cette époque qui revendique la fin des idéologies et des grands courants artistiques, de nombreux artistes vont préférer aux genres reconnus (peinture, gravure, sculpture), auxquels ils sont traditionnellement attachés, l’exploration de techniques et de matérialités très connues mais peu exploitées. C’est ainsi que vont naître de nouveaux arts du livre et de la céramique : tous deux situés à la frontière entre l’usuel et l’exceptionnel, entre l’unique et le multiple, ils permettent de renouveler les interrogations, de mettre en dialogue, de confronter.

Dans les années 1980, l’ « appropriation art » rend le domaine artistique poreux aux réalités de la société de consommation. En témoigne une tendance de cette période à « sampler » ou échantillonner le passé, à remixer des succès, à fragmenter ou recomposer notre histoire.

Dans le domaine de la céramique, de nombreux artistes se penchent sur l’histoire de l’art de leur spécialité. En phase avec les traditions technologiques qui ont forgé la discipline et son imaginaire, les plasticiens jonglent avec les techniques, les formes et les décors du passé pour composer des créations nouvelles et originales.

Dans le domaine du livre, l’art de l’appropriation est particulièrement marqué par l’évolution de la société (industrialisation, bouleversement des représentations liées aux deux guerres, affirmation de la société de consommation) et par celle des techniques, de l’impression en particulier (lithographie, offset, imprimante). Le livre est revisité en  tant que contenant et en tant que contenu : formes et formats, texte et lecture, copyright et « copyleft »,


Un catalogue qui joue la carte de l'appropriation : Clin d’œil au lecteur, le catalogue lui-même se glisse dans la « peau » d’un cahier Atoma. Directement reconnaissable par l’utilisateur belge qui le côtoie depuis l’enfance, le cahier – détourné -  devient catalogue tout en conservant le principal trait de génie de son invention : la mobilité des pages.

AUTOUR DE L’EXPOSITION

 

- DES RENCONTRES AVEC LES CRÉATEURS à l'occasion du 9e MARCHÉ DU LIVRE : les 25, 26 et 27 octobre 2013

- DEUX RENDEZ-VOUS, pour adultes et jeunes À partir de 14 ans : Samedi 23 novembre 2013 de 10h00 à 13h ou de 13h30 à 16h30 "Le Livre Ready-Make" et Samedi 18 janvier 2013 10h00 à 13h ou de 13h30 à 16h30 "Démoulages"

- DES VISITES POUR TOUS, des visites pour LES ÉCOLES

- UN DEVERNISSAGE pour les enfants, parents admis : Dimanche 2 février de 14h à 16h30

 

La bibliothèque du musée modifie ses horaires dès le 8 janvier 2019! Cliquez sur ce lien pour consulter les nouveaux horaires.


2018 Année européenne du patrimoine culturel : le Musée royal de Mariemont participe! Plus d'infos


Offre d'emploi : le Musée recherche un gradué administratif - Gestionnaire marchés publics (H/F/X). Mission : conseiller et assister les services du Musée royal de Mariemont dans le cadre des marchés publics, gérer les marchés publics supérieurs à 30.000 euros HTVA, participer aux formations en matière de marchés publics de manière continuée. Candidatures jusqu'au 7 janvier 2019 inclus. Références de l'offre et plus d'infos


Nous informons nos visiteurs qu'un portique de sécurité est installé au Musée. Prévoyez votre temps de passage sous celui-ci.

+

Nouvelles consignes de sécurité concernant les sacs et les manteaux. Tenez-vous informé!


Dimanche 27 janvier 2019 dès 10h30Nouvel an japonais. Pour en savoir plus...


Vendredi 1er février 2019 à 14h - Formation à la calligraphie japonaise. Pour en savoir plus...


Dimanche 3 février 2019 à 14h:  Momix - expérience virtuelle de momification. Pour en savoir plus...


Dimanche 10 février 2019 à 14h - Atelier origami pour le public individuel. Pour en savoir plus...