|

Une journée de plaisir en famille ? Un je t’aime ? Une découverte culturelle ? Un oui pour la vie ? Une sortie scolaire ?

Nous avons tous un souvenir à Mariemont, et vous ? Quel est le vôtre ?

N’hésitez-pas à nous envoyer vos photographies personnelles et à nous raconter votre souvenir au sein du domaine.

 


Mariemont, en toute beauté, en toutes saisons. 

                                                                                      Madame Ladrière – Fossé Anne-Marie

 

1er septembre 1970, 1er jour de travail au laboratoire de l’hôpital à la Hestre, j’ai 18 ans. Que du bonheur. Neidelia, une copine travaillant en ophtalmologie, et moi, habitant rue Hamoir entamions à 7 h la route du boulot. Le tram, souvent en retard, nos poches sans le sou ! ! ! ! Nous faisions la route à pied en toutes saisons. En barbotant, le temps passe vite. Les années se passent ainsi. Le travail plaisant, mais les journées longues et difficiles nous épuisaient (Neidelia terminait sa consultation parfois à 19, 20 h et moi je poursuivais une formation avec mon responsable : Monsieur Duprè).

Le soir retour chez nous, ouf ! ! ! Que de la descente. L’hiver est froid. Nous avions 1h de table. Les hommes allaient au « Cocker » ou chez Octave, nous, nous descendions au parc. 1h de détente complète, par tous les temps, en toutes saisons. L’été, nous prenions les raccourcis pour « Mairesse », là où nous savourions le cornet 2 boules du marchand «  Glace artisanale » ……. Moment de délice.

Moment de grande richesse aux abords de tous chemins, fleurs aux mille couleurs, aux mille odeurs, changeant au fil de saisons.  

Nous connaissions le nom des arbres centenaires. Ils semblaient nous saluer au passage. Paon faisait sa roue, oiseaux sifflaient leurs plus beaux chants. On s’accroche à cette beauté, on puise la culture, le savoir, on essaye de mieux connaître ce lieu de plaisance un peu plus chaque jour. Lorsque l’on aime, on veut tout savoir des choses ……alors on fait des recherches sur le passé, on étudie, on se documente, on devient de plus en plus amoureux des lieux. On ne s’étonnera pas que Marie a craqué pour ce bois et que la famille Warocqué a sculpté ce parc comme un diamant rare. Il est impossible de ne pas se sensibiliser devant tant de richesses.

Aujourd’hui, j’ai 56 ans, de nombreuses fois je m’évade au parc,  j’y prend des photos, me repose sur un banc, j’écoute les rires des enfants, je les regarde jouer en toute sécurité. Ils font leurs premiers pas dans un lieu idyllique, grimpent sur les fontaines, les lions de pierre, les canons ….Ah ! Que de jeux…. Et tout cela aux abords des bassins, ou poissons, canards, et compagnies les attirent.

 

Mariemont, un endroit où l’on aime grandir, en même temps que lui.

Avec lui nous ne vieillirons pas.

 

Un coup de sifflet nous réveille, il faut sortir du rêve.

Au revoir poules, canards, couvées, arbres esseulés, fleurs fanées.

Au revoir Marie, Charles, Isabelle, dynastie Warocqué.

Au revoir mes 20 ans.

Je reviendrai demain suivre les sentiers qui n’ont plus de secrets pour moi. J’y reviens toujours et encore avec le plaisir d’écouter la paix de l’âme, la sérénité de l’esprit.
Mon petit fils Simon a 1 an, il s’y plaît déjà énormément. Il goûte sous le cèdre du Liban, marche à 4 pattes dans l’herbe fleurie, nous jouons à cache-cache, nous caressons et reniflons les rhodos et autres fleurs……. Que de moments merveilleux ! J’y vais et reviens toujours par le chemin de mes 18 ans, à pied. Dans ce parc, les arbres centenaires restent droits, fiers d’y vivre…… alors essayons de leur ressembler.

Respectons la nature, elle nous offre tant de richesse, tout l’avenir. Voilà quelques impressions, quelques souvenirs……..

Nous avons reçu nos médailles de 35 ans de travail, TOUTES nous avons regretté la Hestre. Nostalgie oblige. AH ! J’ai oublié, j’ai donné naissance au papa de petit Simon il y a 33 ans. Le bonheur, la joie. J’ai soutenu mon grand père, hospitalisé à la clinique des maladies professionnelles (tous les jours son petit verre de quinquina). Je l’ai perdu, c’est la vie. C’est aussi dans ce parc que je remontais le moral de mon amie Rose-Marie, atteinte d’un cancer du sein. Oui ! Ce parc c’est un havre de paix, un voyage en communion avec le corps, les yeux, le cœur. L’espoir d’une vie meilleure.

J’espère que chaque ami(e) de Mariemont pense comme moi et est passionné pour ce petit bout de terre enfermé par un mur (qui vieillit … lui), un coin de paradis, un coin de ciel bleu.

Merci de continuer à faire battre son cœur.

Nous en avons grand besoin, surtout dans le monde actuel.

 


Commentaires


0 souvenirs au domaine

No comments

Add comment

* - required field

*



*

Nous informons nos visiteurs qu'un portique de sécurité est installé au Musée. Prévoyez votre temps de passage sous celui-ci.

+

Nouvelles consignes de sécurité concernant les sacs et les manteaux. Tenez-vous informé!


Samedi 27 janvier 2018 à 14h - Conférence Péchés capiteux: l'Enfer d'une collection particulièrePour en savoir plus...


Dimanche 4 février 2018 de 14hà 16h- Momix: expérience virtuelle de la momification. Pour en savoir plus...


Mercredi  14 février 2018 de 14h à 16h30 - Activité pour les familles: L'aventure du Livre. Pour en savoir plus...


Jeudi 15 et vendredi 16 février 2018 - Stage-atelier pour les enfants. Pour en savoir plus...


Dimanche 18 février 2018 à 14h:  Cérémonie du thé. Pour en savoir plus...


Vendredi 23 février 2018 à 14h - Initiation à la calligraphie japonaise. Pour en savoir plus...


Samedi 24 février 2018 à 14h - Conférence Des « os de dragon » dans les collections de Raoul Warocqué ?". Pour en savoir plus...


Dimanche 25 février 2018 à 14h - Atelier origami pour le public individuel. Pour en savoir plus...