|

Avril 1918

20 avril 1918

Ac.85/23 (n° 444)

Photographie d’un soldat belge à l’hôpital militaire de Bourbourg

 Parmi les nombreuses prises de vue réalisées à l’hôpital militaire de Bourbourg (France, dép. Nord, arr. Dunkerque) et conservées au Musée royal de Mariemont (voir notice du 19 septembre 1916), un nombre important d’entre elles présentent des soldats blessés et des membres du personnel soignants qui ne sont hélas pas identifiés par l’auteur de ces photographies. Sur ce cliché, un soldat chaudement vêtu – malgré la présence de massifs de capucine – se tient dans l’encadrement de la porte du local destiné aux examens radiographiques. Seule la mention « 8 / Radiographie / X Stralen » permet de localiser le lieu dans le plan d’ensemble de l’hôpital.

 

Les nombreuses innovations médicales réalisées au tournant des XIXe et XXe siècles ont beaucoup contribué à l’amélioration des soins de santé et à une meilleure prise en charge des patients. La découverte et l’élaboration du procédé radiographique sont dues au physicien allemand Wilhelm Röntgen (1845-1923). C’est en 1895 que celui-ci parvient, fortuitement, à découvrir l’existence des rayons X et leur application en imagerie de transmission pour « voir à travers le corps », ce qui lui vaudra l’honneur de recevoir le premier Prix Nobel de physique en 1901. Il faut cependant attendre la Première Guerre mondiale pour voir, progressivement, son usage à des fins médicales se développer, notamment grâce à l’action de Marie Curie (1867-1934). Elle découvre en effet la radioactivité naturelle et participe à l’essor de l’imagerie médicale dans les hôpitaux belges et français durant le conflit. Outre les fractures qui peuvent ainsi être plus rapidement évaluées, cette nouvelle technique permet aussi – notamment – la localisation de projectiles (balles, éclats d’obus, shrapnel…) chez les blessés. Là où, au début de la guerre, seules quelques institutions de soins disposaient d’un local et d’un matériel spécifique, la majeure partie des formations chirurgicales en sont équipées en 1918.

Nous informons nos visiteurs qu'un portique de sécurité est installé au Musée. Prévoyez votre temps de passage sous celui-ci.

+

Nouvelles consignes de sécurité concernant les sacs et les manteaux. Tenez-vous informé!


Jeudi 19 décembre à 10h30 - Ikebana, art floral japonais. Pour en savoir plus...


Vendredi 20 décembre 2019 à 14h - Formation à la calligraphie japonaise - 6e séance. Pour en savoir plus...


Dimanche 19 janvier 2020 à 13h - Atelier origami. Pour en savoir plus...


Dimanche 26 janvier 2020 - Nouvel an Japonais. Pour en savoir plus...


Vendredi 31 janvier à 14h - Formation à la calligraphie japonaise - 1ère séance. Pour en savoir plus...


Dimanche 2 février à 10h30 - Visite de l'exposition Bye bye Future! pour le public individuel. Pour en savoir plus...


Dimanche 2 février à 14h - Vernissage de l'exposition Bye bye Future! pour les familles. Pour en savoir plus...