|

Sakura Cha

SAKURA CHA

Cérémonie du Thé sous les cerisiers

Dimanche 30 avril 2017

Hanami est un mot japonais désignant une pratique typiquement japonaise, la contemplation des cerisiers en fleur, les Sakura. La pratique de l’Hanami est très ancienne, ce qui explique aussi sans doute en partie l'attachement des japonais à cette coutume. Certains chercheurs pensent qu'elle a été importée de Chine durant la période de Nara, aux alentours du VIIIème siècle. A l'époque, les japonais avaient prit l'habitude de contempler les fleurs de prunier (ume), les premières fleurs de l'année.

Puis, rapidement, ce furent les fleurs de cerisier, les fameuses Sakura, qui furent particulièrement appréciées. La principale raison en était la croyance que des dieux habitaient dans les arbres. Or, la venue des fleurs de cerisiers précède de très peu la saison de plantation du riz et en rendant hommage à la floraison des cerisiers, les japonais pensaient pouvoir d'attirer la bonne grâce des dieux de la végétation, et s'assurer ainsi une semence prospère en faisant des offrandes aux pieds des sakura. Ensuite, ils participaient à l’offrande en buvant du saké.

Le fait que les fleurs de Sakura soient particulièrement éphémères ne faisait qu'ajouter à la ferveur des admirateurs de Sakura.

Depuis cette époque, dans la littérature et la poésie comme le tanka et le haïku, le mot « fleur » est très fortement lié au sakura.

L'empereur Saga (786-842), 52ème empereur du Japon, qui a donné son nom à la région de Sagano et qui vécut à la période Heian (794-1185), a adopté cette coutume et en a fait la fête de la « contemplation des fleurs » avec du saké et des mets, sous les branches des cerisiers en fleur situés à la cour impériale de Kyōto.

Des poésies étaient écrites, louant les fleurs fragiles, vues comme une métaphore de la vie elle-même, lumineuse et belle, mais passagère et éphémère.

Ceci serait le début de la coutume des hanami.   

Cette coutume était à l’origine limitée à l’élite de la cour impériale. Elle s'est ensuite rapidement répandue dans la société des samouraïs et, à partir de la période Edo (1600-1868), à l'ensemble de la population.

Tous se rendaient sous les arbres sakura, prenaient un repas et buvaient le saké dans l’allégresse. A cette époque, c'était une des rares occasions pour les gens du peuple de se rassembler et parler librement sans suivre les règles rigides imposées par les shoguns. L'Hanami consiste donc depuis lors à se réunir entre amis, collègues de travail ou en famille sous les cerisiers en fleur afin de manger et de boire du saké.

De nos jours, l'Hanami est un moment-clef de la vie collective japonaise. Du fait de l'irrégularité de la période de floraison des cerisiers et de la brièveté de cet évènement, il n'y a pas de date précise pour fêter l'Hanami.

La nourriture fait évidemment partie des réjouissances du jour. De nombreux obento (boîtes pique-nique) sont prévus dont les contenus sont aussi variés en couleurs qu’en délices de toutes sortes : poissons, légumes plus savoureux les uns que les autres, viandes (de très petites quantités de canard, porc ou autre boeuf de Kobé), fruits divers, etc… Les gâteaux ne sont pas oubliés comme les sakura mochi (gâteau de riz enroulé dans une feuille de cerisier ayant macéré dans la saumure), les sakura dango (gâteau de riz gluant et sucré.dont les boules sont piquées sur une brochette) et autres douceurs appétissantes. Le saké est également le grand invité à cette sakura –party et coule à flots des heures durant.

Quant au thé, bu également par litres, ce sera un thé léger comme de l’hojicha ou du bancha.

Les pratiquants de la Cérémonie du Thé sont particulièrement ravis par le mois d'avril : le sens de l'éphémère symbolisé par la floraison très fugace des cerisiers correspond tout à fait à l'esprit de la Cérémonie du Thé qui met justement particulièrement l'accent sur la notion de "l'instant présent" à vivre à fond et sans regrets. De nombreux événements liés au Thé sont prévus durant tout le mois. Les ustensiles employés reprendront des dessins ou des symboles de cette période faste liée au renouveau.

C'est l'occasion de changer le foyer du Chashitsu (Pavillon de Thé) : on referme le foyer placé dans le sol au milieu de la pièce pour utiliser un foyer mobile, plus éloigné des invités pour leur éviter trop de chaleur. Des Cérémonies commencent également à être exécutées à l'extérieur, et dans ce cas-ci, sous les cerisiers en fleurs.

Le musée royal de Mariemont donnera également l'occasion de participer à une Cérémonie du Thé exceptionnelle sous les cerisiers.

 


Renseignements pratiques

Horaire:

Cycle 1: de 11h à 13h

Cycle 2: de 14h à 16h

 

Inscription indispensable par téléphone 064 27 37 41 ou par mail accueil(at)musee-mariemont.be

Participation: 10€ / personne à régler le jour même à l’accueil du Musée.

Rendez-vous 15 minutes à l’avance à l’accueil du Musée pour aller ensemble vers les cerisiers.

 

ACTUALITÉ dans les salles : L’exposition "Collections invisibles" est actuellement en cours de montage dans les espaces permanents du sous-sol et du 1er étage. De ce fait, des vitrines ouvertes fleurissent dans les salles d'expositions permanentes : vous entrez dans les coulisses des métiers du musée! Nous nous excusons des désagréments éventuellement causés et restons à votre disposition pour toute explication.


 

 

Nous informons nos visiteurs qu'un portique de sécurité est installé au Musée. Prévoyez votre temps de passage sous celui-ci.

+

Nouvelles consignes de sécurité concernant les sacs et les manteaux. Tenez-vous informé!


Le Musée de Mariemont expose avec le CHU Charleroi. "L'écriture : un trait de génie" (23/03 au 24/09/17)

Un dossier pédagogique à l'attention des enseignants est disponible en téléchargement

Pour en savoir plus


 

 

Programme 2017 - Envie d'en savoir plus sur l'agenda des expositions, festival et grands événements du Musée pour cette année 2017? C'est par ici.


Stages d'été: le programme est disponible! Pour en savoir plus...


Dimanche 30 avril à 11h et à 14h:  Cérémonie du thé sous les cerisiers. Pour en savoir plus...


Dimanche 30 avril à 14h: Vernissage pour les familles de l'exposition Collections invisibles. Pour en savoir plus...


Dimanche 7 mai à 11h - Visite de l'exposition Collections invisibles pour le public individuel. Pour en savoir plus...


Dimanche 7 mai à 14h30 - Activité pour les familles dans l'exposition: Cachez cet objet que je ne saurais voir... Pour en savoir plus...


Dimanche 14 mai 2017 à 14h - Atelier origami pour le public individuel. Pour en savoir plus...


Samedi 20 et dimanche 21 mai 2017 - Festival Warocqué. Illotempore 2017. Pour en savoir plus...


Vendredi 12 mai 2017 à 14h30 - Atelier de calligraphie japonaise. Pour en savoir plus...