|

L’exposition, consacrée au monde maritime et à la navigation, met en évidence la fascination que le « grand bleu » suscite chez l’Homme.

 

 

Elle s’organise autour de cinq thèmes (typologie des navires ; batailles navales ; imaginaire et monstres marins ; exploration ; littérature) qui conduisent le visiteur à la découverte d’atlas, de gravures, de livres précieux, de médailles, d’autographes et d’autres objets remarquables dédiés à cet univers fascinant.

 

 

 -  La première thématique s’intéresse aux différents types de navires. Des galères romaines aux paquebots transatlantiques, en passant par les nefs médiévales (telles qu’illustrées dans la Chronique de Nuremberg) et les grands voiliers, les innovations techniques de la construction navale répondent au même mot d’ordre : toujours plus loin et plus vite.

 

 

 

-  Les batailles navales cristallisent les enjeux politiques et commerciaux où s’affrontent les nations pour la maîtrise des mers. Les noms d’Abraham Duquesne, de René Duguay-Trouin ou de l’amiral Nelson nous entraînent dans ces luttes incessantes qui ont opposé les grandes puissances maritimes des derniers siècles. Les représentations anciennes, gravées et lithographiées, illustrant les événements étonnent et fascinent par le réalisme et la violence des combats.

 

 

     -  La mer est aussi un monde de mystères et de dangers. Les mythologies et les croyances populaires ont généré un univers d’êtres redoutés qui menacent les aventuriers trop hardis. Sirènes, chevaux et autres monstres marins suscitent la crainte, mais sont sollicités pour égayer les compositions géographiques et les récits de voyage. Les croyances antiques sont admirablement illustrées dans l’Antiquité expliquée de Bernard de Montfaucon. À la Renaissance, Sébastien Münster et Ambroise Paré ont tenté une approche scientifique de la question comme le montrent les éditions de leurs oeuvres où foisonne une multitude de représentations plus étonnantes les unes que les autres. Citons aussi les superbes atlas dont celui d’Abraham Ortelius qui se distingue par la beauté de son exécution.

-  Vient ensuite l’exploration de nouvelles routes maritimes et de nouveaux territoires jusque là inconnus. Des navigateurs se lancent à l’assaut des océans pour découvrir le monde. Nous en suivons certains tels Lapérouse, dans les îles de l’océan Pacifique, ou Willem Barentsz, Adrien de Gerlache et Jean-François Regnard dans les mers glacées des pôles. Au cours des 19e et 20e siècles, les voyages d’agréments et les croisières ont pris une importance de plus en plus considérable. En témoignent les photographies et les documents que Mary Warocqué et Armande Tassier ont rapportés de leurs périples autour du monde.

 

 

 

 

-  Enfin, la mer reste un vivier d’inspiration intarissable pour la littérature. De belles éditions d’œuvres classiques et modernes (Daniel Defoe, Bernardin de Saint-Pierre) nous rappellent combien nos représentations de la mer ont été façonnées par ces récits. La littérature jeunesse, et en particulier les célèbres ouvrages de Jules Verne publiés chez Hetzel, et la création contemporaine ne seront pas oubliées. Ils témoignent de la persistance de cet univers fascinant dans notre imaginaire.

Nous informons nos visiteurs qu'un portique de sécurité est installé au Musée. Prévoyez votre temps de passage sous celui-ci.

+

Nouvelles consignes de sécurité concernant les sacs et les manteaux. Tenez-vous informé!


Dimanche 21 janvier 2018 à 14h - Atelier origami pour le public individuel. Pour en savoir plus...


Samedi 27 janvier 2018 à 14h - Conférence Péchés capiteux: l'Enfer d'une collection particulièrePour en savoir plus...


Dimanche 4 février 2018 de 14hà 16h- Momix: expérience virtuelle de la momification. Pour en savoir plus...


Mercredi  14 février 2018 de 14h à 16h30 - Activité pour les familles: L'aventure du Livre. Pour en savoir plus...


Jeudi 15 et vendredi 16 février 2018 - Stage-atelier pour les enfants. Pour en savoir plus...


Dimanche 18 février 2018 à 14h:  Cérémonie du thé. Pour en savoir plus...