|

Avec l’enlisement du conflit et les assauts aussi meurtriers qu’inutiles sur le front ouest, le moral des troupes est au plus bas. Les cas de refus d’obtempérer aux ordres et les désertions tendent sérieusement à se multiplier, surtout dans le camp français. Néanmoins, sur le plan international, deux grands événements vont changer progressivement le cours du conflit : la Révolution russe et l’entrée en guerre des États-Unis aux côtés des puissances alliées.

Avec l’enlisement du conflit et les assauts aussi meurtriers qu’inutiles sur le front ouest, le moral des troupes est au plus bas. Les cas de refus d’obtempérer aux ordres et les désertions tendent sérieusement à se multiplier, surtout dans le camp français. Néanmoins, sur le plan international, deux grands événements vont changer progressivement le cours du conflit : la Révolution russe et l’entrée en guerre des États-Unis aux côtés des puissances alliées.

- 16 janvier : Le Royaume-Uni intercepte le télégramme expédié par Arthur Zimmermann, ministre des Affaires étrangères du Reich, à l’ambassadeur allemand au Mexique. Dans ses instructions, le ministre demande à son représentant d’inciter le Mexique à faire alliance avec l’Allemagne contre les États-Unis. Cette nouvelle va accélérer l’entrée en guerre des États-Unis aux côtés des Alliés.

- 29 janvier : Ouverture de la conférence interalliée sur l’avenir de l’Asie Mineure à Londres, sous la présidence d’Arthur Balfour, ministre des Affaires étrangères.

- 31 janvier : Début de la guerre sous-marine totale initiée par l’Allemagne. Cette décision fut considérée comme une véritable déclaration de guerre par les Américains et contribua à faire pencher l’opinion publique américaine pour l’entrée en guerre.

- Février : Première révolution en Russie. À Saint-Pétersbourg, les ouvriers réclament « du pain et du travail ». Les soldats rallient ce mouvement, las de la guerre et du régime tsariste. La Douma est suspendue et Nicolas II réprime ces débordements par la force.

- 4 février : Création du Conseil de Flandre (Raad van Vlaanderen). Le but est de créer de nouvelles structures administratives et politiques pour la Flandre en collaboration avec les autorités allemandes.

- 8 mars : Début de l’intervention américaine sur Cuba. Environ 500 Marines débarquent à Santiago de Cuba.

- 15 mars : Abdication du tsar Nicolas II. Le pouvoir est récupéré par un gouvernement provisoire, présidé par le prince Gueorgui Lvov et constitué par plusieurs membres de la Douma (jusqu’au 17 juillet suivant).

- 21 mars : Séparation administrative entre la Flandre et la Wallonie (Flamenpolitik), signée par le gouverneur von Bissing.

- 3 avril : Lénine, de retour d’un exil en Suisse, rentre à Saint-Pétersbourg (Petrograd). Il y prononce divers discours en faveur d’un retrait immédiat des troupes russes dans le conflit et prône une centralisation du pouvoir en faveur du parti soviétique.

- 6 avril : Le Congrès américain vote l’entrée en guerre des États-Unis aux côtés des Alliés. Les premiers contingents arrivent le 26 juin suivant à Saint-Nazaire.

- 9 avril-16 mai : Bataille d’Arras. Les Britanniques lancent une offensive importante en Artois. Ils perdent 160.000 hommes, les Allemands environ 120.000 à 130.000.

- 16 avril-24 octobre : Bataille du Chemin des Dames. Les troupes françaises, commandées par le général Nivelle, attaquent les lignes allemandes en vue de réaliser une percée entre Soissons et Reims. Premier assaut offensif réalisé par des chars (français). Cette offensive sera un échec pour les troupes françaises, malgré de lourds sacrifices humains.

- 16-17 avril : Grève massive des ouvriers allemands (300.000 ouvriers environ). Le pouvoir répond par la force et les principaux dirigeants syndicaux sont arrêtés.

- 17 avril : En Inde, Gandhi lance un mouvement de soutien en faveur des planteurs d’indigo contre les industriels anglais. Arrêté, puis relâché, il reprend son engagement pour les paysans et les ouvriers indiens.

- 18 avril : Mort du général allemand Moritz von Bissing, gouverneur général de la Belgique occupée.

- 22 avril : Nomination de Ludwig von Falkenhausen comme nouveau gouverneur de la Belgique occupée.

- 15 mai : Philippe Pétain est désigné pour remplacer le général Nivelle comme commandant en chef des armées françaises.

- 28 mai : Malade depuis quelque temps, Raoul Warocqué décède à Bruxelles, âgé de 47 ans. Par son testament, il lègue à l’État belge – si les Alliés remportent la guerre et que l’indépendance de la Belgique est restaurée – son domaine, son château et ses collections de Mariemont.

- 7 juin-14 juin : Bataille de Messines. Les troupes britanniques parviennent à réaliser une percée des lignes allemandes au sud d’Ypres.

- 29 juin : La Grèce entre dans le conflit aux côtés des Alliés après l’abdication du roi Constantin Ier.

- 17 juillet : De retour de son exil au Japon, le leader Sun Yat-sen débarque à Canton, rallie de nombreux parlementaires à sa cause, obtient le soutien de la flotte de Shanghai. Dès le mois de septembre, il forme un gouvernement provisoire national.

- 31 juillet-6 novembre : Bataille de Passchendaele. Le général britannique Douglas Haig lance une nouvelle offensive dans la région d‘Ypres, afin de soulager la pression allemande sur l’armée française. Les pertes sont considérables dans les deux camps : 250.000 Britanniques contre 260.000 Allemands environ.

- 13 août : Grève général en Espagne, durement réprimée à Madrid et à Barcelone par le régime.

- 14 août : La Chine consent à entrer dans le conflit aux côtés des Alliés.

- 19 août-12 septembre : Succès de l’offensive italienne dirigée par le général Luigi Capollo et le duc d’Aoste Emmanuel-Philibert de Savoie sur le plateau de la Bainsizza. Il faut déplorer 200.000 morts, ainsi qu’un nombre important de mutineries et de désertions dans les rangs italiens.

- 6 octobre : Déclenchement de la guerre civile entre les gouvernements de Pékin et de Canton.

- 9 octobre : Les troupes belges prennent la position fortifiée de Mahenge en Afrique de l’Est. L’armée allemande doit reculer vers le sud, notamment au Mozambique où elle mènera une véritable guérilla.

- 13 octobre : Le gouvernement belge du Havre décide de la création d’un Ministère des Affaires économiques, en vue d’une victoire alliée et d’un projet de relance après le conflit.

- 15 octobre : Mata-Hari, danseuse et courtisane d’origine néerlandaise, reconnue coupable d’intelligence avec l’ennemi en temps de guerre, est fusillée à Vincennes.

- 24 octobre-9 novembre : Bataille de Caporetto. L’armée impériale austro-hongroise franchit les lignes italiennes et atteint la Piave, capturant au passage 300.000 prisonniers. Le front est enfoncé sur 50 km et les pertes humaines sont considérables.

- 26 octobre : Le Brésil entre en guerre aux côtés des Alliés, suite à la perte de plusieurs bateaux de commerce torpillés par des sous-marins allemands.

- 2 novembre : Déclaration Balfour. Le Royaume-Uni se déclare publiquement en faveur de la création d’un foyer national juif en Palestine, à la condition que les droits des populations musulmanes soient respectés.

- 6-7 novembre : Insurrection en Russie dans le sillage de la Révolution d’Octobre. Léon Trotski annonce officiellement la dissolution du gouvernement provisoire et le transfert du pouvoir en faveur aux soviets des délégués ouvriers et paysans.- 20 novembre-6 décembre : Bataille de Cambrai. Offensive britannique à l’aide de près de 500 chars d’assaut Mark IV. Les troupes allemandes lancent des contre-attaques efficaces qui permettent de récupérer une large part du territoire perdu. Environ 45.000 morts sont à déplorer dans les deux camps.

- 6 décembre : Explosion à Halifax (Canada). Un cargo français chargé de munitions destinées au front européen entre en collision avec un navire norvégien. L’explosion, extrêmement violente, cause la mort d’environ 2.000 personnes, tandis que des milliers de blessés sont à déplorer.

- 9 décembre : Capitulation de Jérusalem, alors aux mains de l’Empire ottoman, suite à l’assaut des troupes britanniques.

- 10 décembre : Le prix Nobel de la Paix est décerné au Comité international de la Croix-Rouge pour son rôle durant le conflit mondial. Ce sera le seul Nobel attribué durant la période de guerre.

- 15 décembre : L’Empire allemand et les Bolcheviks signent un armistice à Brest-Litovsk. Des négociations sont rapidement entamées. Les Empires centraux espèrent pouvoir obtenir une paix rapide pour se dégager complètement du front oriental, tandis que les Russes, las du conflit, souhaitent une paix immédiate et sans annexion ni indemnités.

- 22 décembre : En concertation avec les autorités allemandes en Belgique occupée, le Conseil de Flandre proclame l’indépendance de la Flandre.

 

 

 

Nous informons nos visiteurs qu'un portique de sécurité est installé au Musée. Prévoyez votre temps de passage sous celui-ci.

+

Nouvelles consignes de sécurité concernant les sacs et les manteaux. Tenez-vous informé!


Vendredi 6 décembre 2019 à 14h - Formation à la calligraphie japonaise - 5e séance. Pour en savoir plus...


Jeudi 19 décembre à 10h30 - Ikebana, art floral japonais. Pour en savoir plus...


Vendredi 20 décembre 2019 à 14h - Formation à la calligraphie japonaise - 6e séance. Pour en savoir plus...


Dimanche 19 janvier 2020 à 13h - Atelier origami. Pour en savoir plus...


Dimanche 26 janvier 2020 - Nouvel an Japonais. Pour en savoir plus...


Vendredi 31 janvier à 14h - Formation à la calligraphie japonaise - 1ère séance. Pour en savoir plus...


Dimanche 2 février à 10h30 - Visite de l'exposition Bye bye Future! pour le public individuel. Pour en savoir plus...


Dimanche 2 février à 14h - Vernissage de l'exposition Bye bye Future! pour les familles. Pour en savoir plus...